UİD-DER youtube Web TV Twitter'da UİD-DER facebook'ta UİD-DER

Déclaration de UID-DER à propos de sa nouvelle campagne:

Non aux bas salaires! Non aux journées de travail interminables! Non à la sous-traitance!

Travailleurs, frères et sœurs!

Nous, les travailleurs, travaillons nuits et jours pour produire des richesses.

La production dépend de nous.

Nous sommes ceux qui construisent les buildings, qui creusent les tunnels, qui exploitent les mines. Imaginez ce qui pourrait se passer si tous les travailleurs arrêtaient de travailler une journée!

Et c’est nous aussi qui nous épuisons au travail pour vivre dans la pauvreté. Comment ça se fait?

7 millions de travailleurs gagnent le salaire minimum en Turquie. Et des millions d’autres gagnent juste un peu plus.

Pourquoi est ce que les travailleurs qui produisent l’ensemble des richesses sont contraints de travailler pour un salaire minimum ou à peine plus?

Plus de 10 millions de travailleurs n’ont pas d’assurance sociale. Pourquoi?

Sans parler des bas salaires, il y aussi nos heures de travail qui sont très longues et nos conditions de travail désastreuses. Dans de nombreux lieux de travail, la journée de travail dure maintenant 12, voir 14 heures. Chacun de nous travaille comme deux ou trois personnes.

On doit aussi travailler le week-end. Les pauses ne sont pas comprises dans les heures de travail.

Pourquoi est ce que les journées de travail sont si longues? Nous ne sommes pas des êtres humains? Les travailleurs n’ont donc pas le droit de passer du temps avec leur famille, leurs amis ou les gens qu’ils aiment? Nous sommes tous des machines?

Dans le passé, les propriétaires d’esclaves ne considéraient pas les esclaves comme des hommes et les appelaient des “machines parlantes”.

Et aujourd’hui nos patrons qui se sont enrichis et vivent dans le luxe se comportent de la même manière. A leurs yeux, les travailleurs sont des créatures auxquelles il ne faut pas attacher trop d’importance. Par exemple, le fait qu’il y ait en moyenne 150 accidents de travail mortel chaque mois n’est qu’un détail à leurs yeux.

Ce qui compte pour eux c’est produire plus, exploiter les travailleurs autant qu’ils le peuvent pour augmenter leurs profits. C’est cette volonté de faire du profit qui passe en priorité.

Frères/sœurs!

La sous-traitance est un des moyens trouvé par les capitalistes pour diminuer les salaires, allonger les journées de travail et contourner le droit du travail.

La sous-traitance s’étend de plus en plus rapidement.

Elle est devenue monnaie courante depuis que l’AKP est au pouvoir. En 2002, date à laquelle l’AKP a été élu pour la première fois, le nombre de travailleurs travaillant dans des entreprises de sous-traitance était de 400 000. Il est maintenant de 2,5 millions.

L’AKP a voté la Loi du Travail pour satisfaire les intérêts des patrons, cette loi qui a pour but de “ flexibiliser ” le marché du travail, a largement facilité le recours à la sous-traitance. Ils ont ainsi rendu légales des formes de travail toujours plus irrégulières et incertaines.

Dans le passé, les travailleurs en Turquie avaient leurs propres organisations, et les employeurs n’auraient pas osé avoir recours à la sous-traitance.

Mais quand l’unité du mouvement des travailleurs s’est affaiblie, le gouvernement et les employeurs en ont profité pour multiplier les attaques envers les droits sociaux et ont introduit le système de sous-traitance. Ils ont diminué les salaires, éliminé les formes de travail régulières, et allongé les journées de travail.

La suppression du travail régulier a aussi considérablement affaibli les syndicats.

Le recours à la sous-traitance a de nombreux avantages pour les employeurs. En laissant à des boîtes de sous-traitance la tâche de recruter les travailleurs, ils peuvent échapper à leurs responsabilités. Prenons les grandes entreprises de bâtiment: elles divisent le travail en tâches qu’elles confient à des entreprises de sous-traitance. Ainsi, quand un travailleur meurt sur son lieu de travail, elles nient toute responsabilité.

Ceux qui possèdent des boîtes de sous-traitance, pour s’enrichir le plus rapidement possible, cherchent à réaliser des économies sur les mesures de sécurité, le niveau des salaires et les heures de travail.

Les accidents de travail (parfois mortels) qui s’expliquent par des mesures de sécurité insuffisantes, nous les appelons des meurtres. Le fait qu’on observe plus d’accidents dans les entreprises qui ont recours à la sous-traitance n’est pas un accident. La sous-traitance a un impact essentiel sur tous les travailleurs. La sous-traitance a un effet sur l’ensemble du marché du travail et exerce une pression à la baisse sur les salaires, les droits sociaux et le travail régulier, et à la hausse sur les heures de travail. Les bas salaires nous forcent à faire des heures supplémentaires. Pour toutes ces raisons, la sous-traitance est l’ennemie des travailleurs.

Frères/sœurs!

Nous, les travailleurs, devenons des esclaves alors même que les capitalistes s’enrichissent grâce à la sous-traitance. Arrêtons de mourir à cause de conditions de travail dignes de l’esclavage.

Notre organisation de lutte, UID-DER, essaie de réunir les travailleurs autour de leurs intérêts communs et propose le slogan “Non aux bas salaires! Non aux journées de travail interminables! Non à la sous-traitance!”.

Aucun patron ne peut résister aux travailleurs quand ils s’unissent et se battent pour leurs droits. Les travailleurs doivent relever la tête, comme ils l’ont fait dans le passé.

Rassemblons nous et organisons nous pour défendre nos revendications “Non aux bas salaires! Non aux journées de travail interminables! Non à la sous-traitance!”.

  • La sous-traitance cause des accidents du travail, trop souvent mortels! Non à la sous-traitance!

  • Il faut augmenter les salaires et raccourcir les journées de travail! Du travail pour tous!

  • N’augmentez plus les heures de travail mais les salaires!

  • La sécurité au travail pour tous!

  • Que les pauses soient incluses dans les heures de travail!

  • Que les obstacles à l’implantation des syndicats disparaissent!

13 January 2014






Dernières Nouvelles

Share this